Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Présents :

ADEPECE : R .GORGERET, G ;ROMAIN, M. BREUIL,Y. BEYNIE,JC QUENIAT,O.FARGES,J.GRANJARD,J.et M.GALLARD

Excusé : P.Colombin

 

Roland GORGERET, le Président de l’A.D.E.P.E.C.E. rappelle l’objet de cette réunion : le vote organisé par la municipalité d’ÉVEUX sur le projet de déviation L’ARBRESLE-SAIN BEL ( D389).

 

Il évoque les dernières actions de l’association et notamment cette semaine la réunion publique le 24 mai à SAIN BEL, réunion qui a réuni 150 personnes. L’intérêt de notre association se démontre tous les jours et nous vous tenons informés  par l’intermédiaire du blog ; l’inscription à la newletter vous permet d’avoir une information immédiate dès la parution. Plusieurs articles ont été publiés dans le journal « Le Pays » aujourd’hui. Roland Gorgeret  nous donne lecture d’un court extrait concernant la volonté par la Mairie de L’ARBRESLE d’adresser un courrier au Conseil Général pour relancer le projet déviation.Il nous encourage à rester très mobilisés car actuellement nous sommes dans un rapport de force.

 

Le vote du 28 Mai

 

Nous sommes intervenus en complément de la municipalité pour préciser notre position par rapport aux questions posées.

Nous avons repris tous les éléments présentés par l’Équipement, tous les éléments importants de ce projet et nous avons proposé une interprétation en fonction du tracé et du terrain. Nous insistons sur tous les inconvénients de ce projet fond de vallée ; nombreux ronds- points ( 6) , pente, route 2x1 voie, sécurité,pollutions,emprise de terrain uniquement sur la commune d’ÉVEUX déjà largement mise à contribution pour détourner la circulation de l’ARBRESLE avec la RD 19, suppression des accès à ÉVEUX au niveau de la gare, espace occupé par une nouvelle voie au détriment des parkings de la gare, de la gare routière, de l’extension des voies ferrées .... Il rappelle que le document proposé avait pour intention de clarifier la lecture des questions posées. Un habitant de la commune fait remarquer que c’était un complément d’informations indispensable.

 

L’A.D.E.P.E.C.E. compte sur vous pour que vous soyez nombreux à voter ; il faut que le résultat soit en accord avec nos actions. Si le résultat n’est pas positif notre crédibilité risque d’ être remise en question.

 

Yves BEYNIÉ intervient pour faire remarquer que le gros point noir se situe au niveau de la gare de l’ARBRESLE car deux accès disparaissent ; la route Napoléon et la montée d’ÉVEUX ; il ne subsisterait que le petit chemin des Rompières. Ce rond-point sera source d’embouteillages puisqu’il comportera 5 entrées ; en outre, situé en bas dune pente importante, des problèmes de sécurité ne manqueront pas de se poser.

La conséquence de la suppression de ces deux accès est évidente : le gros flux se situera au passage à niveau du Bigout. Ce rond- point devra être très en hauteur, bien au-dessus de la voie ferrée.

On rappelle que le Maire de Sain Bel a jugé ce projet aberrant mais qu’il ne souhaite pas se positionner avant les résultats du bureau d’études, ce qui ne nous semble pas très cohérent. En revanche l’idée de développer le tram train jusqu’à Ste Foy l’Argentière, de développer les trains de marchandises nous paraît intéressante.

Un habitant fait remarquer que les récents travaux à l’ARBRESLE ont réduit la voie routière et vont entraver encore davantage la circulation, ce qui permettra à la commune de l’ARBRESLE d’exiger une déviation.

L’hypothèse de renvoyer les camions (70%) se rendraient à la PONTCHONNIERE)sur ÉVEUX ne semble pas judicieuse puisque ÉVEUX est situé sur la colline diamétralement opposée à la zone industrielle....

Une personne fait remarquer que lorsque des travaux sont effectués sur l’ARBRESLE les camions doivent emprunter la RD 7( route du Poirier). Il faudrait certes revoir le revêtement, refaire certaines parties, prévoir un raccordement pour rejoindre le CHARPENAY et l’entrée de l’autoroute... mais cette route a le mérite d’exister. Les propriétaires dont la maison est située le long de cette route ont acheté en connaissance de cause ... ce qui n’est pas le cas sur ÉVEUX où on veut nous imposer une route qui n’existait pas, en pleine zone urbaine, en coupant le bassin .

 

Cette route pose problème aussi par rapport à notre patrimoine et à certains sites classés.

On évoque aussi la mise en service de l’A89. Il est certain que la liaison A6 au nord de Villefranche, les Olmes  va modifier les flux, particulièrement les flux de transit. ; il restera alors à régler essentiellement la desserte locale de l’ARBRESLE.

JC QUÉNIAT intervient pour rappeler des idées apportées par le maire de SAIN BEL concernant le trafic de poids lourds ; il serait nécessaire de trouver une solution par voie ferrée.

R . GORGERET rappelle qu’il faudra tenir compte de tous les paramètres et que la circulation de trains de marchandises de nuit pourrait être une solution.

On évoque aussi les nuisances sonores et atmosphériques engendrées par cette nouvelle voie, nuisances amplifiées  par les vents  les vents dominants (nord et de nord- ouest )

Il faudrait repenser la vocation de cette route,l’inscrire dans l’ensemble routier et autoroutier de l’ouest lyonnais : par rapport au COL, à l’A89... Il faudrait proposer un schéma de cohérence des déplacements et des flux.

Quelqu’un rappelle que le bureau d’études choisi par le département travaille  et ne travaillera que sur le projet fond de vallée car c’est ce qui est inscrit dans l’appel d’offres.Le budget sur le foncier n’est que de 4 millions d’euro.

R. GORGERET indique que nous avons consulté un avocat et que l’association fera appel à ses services au moment opportun pour trouver notamment des vices de forme.On ne peut entreprendre des démarches stériles vu le coût.

 

Il rappelle que le vote de demain est très important.La municipalité a dit non à ce projet en votant une motion ; c’est à nous d’appuyer cette motion.Il faut impérativement que 50% des électeurs s’expriment et refusent ce projet avec un pourcentage élevé.

L’association des deux communes -ÉVEUX et SAIN BEL- aura un poids incontestable.

 

Roland GORGERET conclut  , satisfait de l’ampleur de notre mouvement ; il rappelle que nous  travaillons, nous mobilisons et nous allons tout faire pour modifier ce projet et l’inscrire dans une vision d’avenir.

 

Demain allons voter et refusons le projet départemental.

 

La réunion se termine vers les 22 heures.

 

 

Tag(s) : #Actions ADEPECE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :